Ile de France
Contact
01 84 25 95 58
Horaire
Lun - Vend: 8:30 - 19:00
Dépannage urgent: 7/7 - 24/24
Une question ?



Rénovation Tableau électrique

Rénovation électrique

RDE Electrique

Tableau électrique : branchement, norme et changement

 

Concrètement, qu’est-ce que le tableau électrique ? A quoi sert-il ? Comment l’installer ? La mise en place et le branchement de ce dispositif sont deux étapes cruciales qui ne doivent pas être prises à la légère. Chaque appartement est équipé d’un tableau électrique, qui regroupe en un point unique, l’ensemble des circuits électriques du logement. Cet équipement a également une fonction de protection. Toutefois, afin qu’il puisse assurer toutes ses fonctions, le tableau doit strictement être installé par un spécialiste, selon la norme.

Un tableau électrique, c’est quoi ?

Il s’agit de la pièce centrale de toute installation d’électricité au sein d’une habitation ou d’un bâtiment. Il est également connu sous le nom d’armoire électrique ou de tableau de protection. Ce boîtier a plusieurs rôles, y compris la gestion de l’alimentation électrique, la préservation des circuits électriques, ou encore la répartition du courant dans les différentes pièces de l’appartement. Si le tableau électrique rassemble les circuits électriques vers un seul point, c’est surtout pour simplifier le repérage et la gestion. Il s’agit également du point de départ pour ce qui est des lignes électriques d’une habitation.
En règle générale, une ligne électrique différente est affectée à chaque pièce de l’appartement. De ce fait, il devient plus simple de couper l’alimentation générale, ou le courant du circuit pour chaque espace de la maison à tout moment, sans perturber l’alimentation dans les autres pièces. Ce système est relativement pratique quand il s’agit de réparer une panne électrique ou bien de réaliser des travaux minimes d’électricité (mise en place d’une prise de courant, installation d’un luminaire, etc.). Pendant l’installation du tableau, il est donc essentiel de prêter attention à l’étape de repérage de chaque circuit.
Le tableau de protection a aussi pour fonction de recevoir les organes de sécurité de sectionnement et de protection des circuits électriques. Il est aussi fréquent qu’il soit capable d’accueillir divers automatismes associés à la domotique. Le tableau a l’apparence d’un coffret composé des éléments suivants : un disjoncteur principal, un ou plusieurs dispositifs différentiels 30mA chacuns reliés à un maximum de 8 disjoncteurs et autres modules de tailles différentes.
Opter pour des tableaux électriques équipés et précâblés est une solution très intéressante car ils ont la capacité de s’adapter à tout type d’habitation. En complétant ce coffret avec des appareils électriques modulaires, vous lui permettrez de s’adapter au type de réseau électrique de votre logement (délesteur, parafoudre, disjoncteur, interrupteur différentiel, etc.). Les dispositifs modulaires sont chargés de protéger les occupants de la maison et les circuits. Ils servent aussi à contrôler l’éclairage et la consommation. On peut aussi y trouver des peignes qui aident à alimenter les différentes protections de circuit. Nous pouvons aussi citer les borniers qui sont en phase neutre et terre, que l’on trouve dans tous les tableaux électriques.

Comment sélectionner son tableau électrique ?

Aujourd’hui, il existe une multitude de modèles électriques présentant chacun une variété de caractéristiques afin de s’adapter à la perfection au type d’installation électrique que vous possédez dans votre appartement. Afin de sélectionner correctement son armoire tableau de protection, il est essentiel de tenir compte d’une liste de critères (les normes de sécurité par rapport à votre immeuble ou logement, la multiplicité des circuits à câbler, la grandeur du tableau, etc.). Lorsqu’il est question du changement d’un tableau ancien ou de la pose d’un nouvel équipement, il est indispensable d’investir dans un équipement conforme aux normes.
Le branchement et la pose du tableau électrique sera plus facile si vous optez pour une armoire électrique équipée et précâblée. Selon la marque et le modèle sélectionné les tableaux de protection peuvent être installés de différentes façons. Vous pouvez ainsi choisir parmi les tableaux à poser en saillie, les tableaux apparents ou encore les tableaux à encastrer pour un branchement parfaitement adapté à votre logement. Si vous souhaitez contrôler le fonctionnement global du branchement à tout moment, vous avez la possibilité d’investir dans un tableau électrique muni d’une porte vitrée.
La grandeur du boîtier devra dépendre du nombre de dispositifs à poser, mais aussi de leur encombrement. Plus il y a de pièces et de dispositifs électriques dans une maison, plus le nombre de branchements à effectuer sera élevé. L’aménagement d’extension d’habitation, la construction d’un garage ou la mise en place de combles nécessitent parfois la création d’un câblage neuf au niveau du tableau de protection. Il est donc recommandé de sélectionner un tableau capable de répondre à vos besoins du moment ainsi qu’à vos besoins futurs.
Vous avez également le choix parmi des tableaux vides de 8 à 52 modules. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de respecter avec précision votre schéma d’électricité et prenez en compte une taille supplémentaire d’environ 30 % pour l’emplacement des futurs raccordements.
Il est nécessaire de respecter un nombre minimum pour les interrupteurs différentiels (30mA), pour une installation conforme à la norme. Ce critère varie selon la taille de l’appartement.

Quelles sont les principaux composants du tableau électrique ?

La constitution de l’armoire électrique domestique varie généralement en fonction de la configuration globale de votre appartement ou de votre immeuble et des circuits électrique qu’il abrite. Il est indispensable de connaître les divers éléments à mettre en place dans ce tableau, ainsi que le rôle de chaque élément qui y sera placé. Voici la liste des dispositifs électriques à poser dans le tableau électrique :
– Disjoncteur : C’est un appareil de protection qui coupera le courant si un incident électrique devait se produire au niveau d’un circuit. Il en existe 3 sortes :
le disjoncteur de branchement ou général qui se charge de l’arrêt d’urgence de l’installation complète, en cas d’incident. Le disjoncteur divisionnaire s’occupe quant à lui de protéger les circuits électriques de l’appartement en stoppant le circuit responsable d’un court-circuit ou d’une surcharge. Il y a enfin le disjoncteur différentiel qui protège les lignes individuellement.
– Interrupteur différentiel : Fonctionnant presque comme un disjoncteur différentiel mais incapable de détecter les surcharges et les courts-circuits, cet interrupteur est une solution économique qui peut s’utiliser sur les circuits hormis les circuits sensibles.
– Fusible : Le fusible tend à disparaître. Même s’il n’est plus présent sur les armoires électriques respectant la norme, le fusible est tout de même dans la liste des dispositifs de sécurité.

Comment brancher un tableau électrique ?

Le processus débute par la pose du tableau de protection (pose apparente ou encastrée). Il est important de savoir comment lier le tableau aux circuits électriques de l’habitation. Cela implique que le boîtier soit installé dans l’emplacement de la gaine technique de la maison. S’il est question de changer un ancien tableau électrique, il sera nécessaire de déclencher l’interrupteur différentiel et de s’assurer que le courant ne circule plus sur l’installation d’électricité. Veillez ensuite à raccorder correctement l’armoire électrique. Il est préférable de confier les travaux à un professionnel, en particulier lorsqu’il s’agit de changer un ancien équipement. Il est possible de mettre en place un tableau de protection supplémentaire.

Quelles sont les normes du tableau électrique ?

Le tableau de protection d’un logement doit être conforme à la norme NFC 15-100, qu’il soit question d’une installation neuve, d’un changement de matériel ou d’une rénovation électrique entière. La norme impose que l’armoire électrique soit posée dans un emplacement interne du bâtiment, même s’il s’agit d’un appartement. Dans une habitation neuve ou ayant subi un changement majeur dans les installations électriques, le tableau devra être placé dans la gaine technique du logement. La gaine quant à elle sera posée à proximité d’une entrée ou à l’emplacement d’un local annexe, afin que vous puissiez à tout moment y accéder et effectuer du changement dans votre installation électrique (raccorder un circuit neuf, couper le courant avant de procéder à des travaux d’électricité, etc.)

Demander un Devis gratuitement
X

Un devis GRATUIT en 24h

Veillez à remplir correctement toutes les informations. Décrivez-nous au mieux votre demande ainsi nous seront plus précis sur le devis.